Qu’ils n’aient qu’un film à leur actif ou une filmographie plus étoffée, 

tous les réalisateurs ont l’envie de vous captiver chevillée au corps.

Leurs images ne doivent rien au hasard, elles sont le fruit d’un travail murement préparé. 

Ils mettent leur expérience au service de leur art.

Jacques DUCOIN

Si le froid fait peur à certains, Jacques Ducoin n’est pas de ceux-là. Ce réalisateur écrivain n’aime rien tant que les grands espaces, la nature, et les peuples qui vivent dans des conditions difficiles.  Pour cet homme qui n’a pas froid aux yeux donc, ce sera un voyage au Zanskar aux confins de l’Himalaya, puis les Rocheuses, l’Alaska, et le Yukon. Seul il vit des expériences extrêmes comme cette période passée seul dans une cabane de trappeur, mais sa tribu n’est jamais loin. Jacques Ducoin est de la race des aventuriers.

Yvonnick SEGOUIN

Il rêvait d’images. « PAF 2004 pour le plaisir des yeux », petit film de 6 minutes qu’il tourna en vidéo, est une révélation. Ses 22 années dans l’Armée de l’Air lui donnent des ailes. Il « change d’air » et se reconvertit dans l’audiovisuel et part comme assistant-réalisateur de documentaire en Norvège et en Bretagne. « A contrecourant » et « les Trésors de Ouessant » concrétisent « son goût de la belle image » et son envie d’être réalisateur. 2012 est l’année de la concrétisation. Yvonnick écrit et réalise « Le miracle crétois », documentaire qui sera diffusé sur Ushuaïa TV. Habitant Avignon, il partage son temps entre la captation de spectacles vivants et le documentaire.

FILMOGRAPHIE

Les Alpilles : « Lou soulèu me fai canta »
Mulhacén, le seigneur andalou

Gilles & Danielle HUBERT

A la ville comme à la scène, ils sont un couple. S’il est devant la caméra, elle n’est jamais loin. Discrète mais présente. Lui commence les tournages en 2007, fasciné qu’il est par tout ce qui concerne la route de la Soie, du Caucase au Moyen-Orient à la Chine de l’ouest. Danièle l’accompagne depuis 2011. A eux deux, ils filment sans concession des territoires difficiles dans lesquels ils s’installent pour de longs mois. La qualité de leurs films en est la résultante.

FILMOGRAPHIE

La turquoise des steppes
Les chemins d’un paradis
La jungle oubliée

Pierre-Marie HUBERT

Passionné depuis toujours par les contrées lointaines, Pierre-Marie va concrétiser cette passion grâce à la vidéo qu'il découvre après son service militaire. Il avoue aujourd’hui avoir trouvé sa voie.  En 1998, il créé Nature Eau Scope ayant pour objet la production de films documentaires. Chaque destination est pour le réalisateur et son équipe, une plongée dans un univers différent que Pierre-Marie défend avec passion.

FILMOGRAPHIE

L’île joyaux des peuples oubliés
Yukon la fièvre de l’or
Les dieux de l’Altiplano
Cap sur l’Antarctique

Muriel BARRA

Cela fait plusieurs années que Muriel Barra s’intéresse à l’environnement. « Artisans du changement » sera sa première série diffusée sur Ushuaia Tv. Elle fonde alors dans la foulée sa société de production, Lato Sensu. Suivront des documentaires comme « l’Océanaute » ou « Frère des arbres », restés dans les mémoires. Aujourd’hui, cette femme passionnée, s’intéresse de près à l’autonomie avec une série de 4 films intitulée « Un autre chemin».
 La résilience québecquoise est l’un d’eux.

Philippe PRUDENT


C’est parce qu’il est curieux de nature et passionné par l’image qu’il a choisi de devenir réalisateur de documentaires. Depuis une dizaine d’années, une caméra à l’épaule, il sillonne la planète à la recherche de peuples dont il aime à raconter l’histoire, la culture, le rapport au monde. Selon lui, la multiplication et la précipitation des médias provoquent aujourd’hui une information sans suffisamment de distance. C’est la raison pour laquelle il fait du temps de la rencontre, de la réflexion et de l’étude une priorité, en donnant la parole à ceux que l’on a oublié.



FILMOGRAPHIE

Figuig, seule face au désert

Ranomamy, une eau malgache
Les ailes de Janybek
Les deux mondes des pygmées
Epopée en eux vives

Loïc CHETAIL

Il est un des plus jeunes réalisateurs de la saison. Pour ce trentenaire c’est donc une première et pour ce réalisateur fraichement diplômé une belle aventure. Loic Chétail est avant tout réalisateur de documentaires animaliers. C’est dire combien son souci de préserver la nature est grand et la patience une de ses qualités. Après s’être interressé aux ours, aux reptiles, et aux bisons, il part en solitaire pendant deux ans et demi en Amérique du Sud. Il en revient avec un témoignage sur la faune certes mais aussi sur une jeunesse passionnée de voyage.

FILMOGRAPHIE

En El Camino

Van CONG VU

Vietnamien d’origine, il a des prédispositions naturelles à filmer l’Asie. Depuis plusieurs années avec lui, nous avons découvert le Mékong, le Bangladesh, le Cambodge pour finir par le Vietnam. Mais Calibre est avant tout un réalisateur qui prend soin de ses images et soigne les moindres détails. Il sait aussi filmer l’Afrique, le Brésil ou le Maroc…

FILMOGRAPHIE

Nécessité fait loi

Le périple du bois pauvre

Demeures en eaux troubles
Mékong, la mère des rivière

 

Serge & MarieThérèse MATHIEU

Leurs sacs sont toujours prêts… Depuis de nombreuses années le goût des rencontres, des voyages, des découvertes, emmènent Marie-Thérèse et Serge sur les routes du monde au contact des populations. Ils n’ont pas de sujets de prédilection, la découverte de l’autre anime leurs voyages. L’autre est paysage avec ses couleurs, ses odeurs. L’autre est humain, respecté dans sa différence. L’autre est animal, toujours en liberté

FILMOGRAPHIE

Douce salamandre et papillon vert

Poétique et mythique route du Cap Nord

Les Séances

  • Reprise des séances à partir d’octobre 2021