Synopsis – Figuig, seule face au désert (Philippe Prudent)

Au centre-est du Maroc, la petite cité de Figuig constitue un véritable défi à la nature. En effet, de par sa situation aux portes du désert, cette ville doit normalement constituer un immense terrain sans vie mais ce n’est pas le cas. La seule zone verte attestée à Figuig est Zouzfana, la rivière, que l’homme a transformé en une immense palmeraie et jardins de fruits et légumes.

Aujourd’hui, on continue toujours et dans le même esprit à faire pousser la verdure et la vie, à pousser très loin le désert. Les moyens sont rudimentaires et les défis immenses. On défonce la terre, on cherche l’eau, on construit des canaux d’irrigation, on déplace le sable, bref on affronte sans crainte une nature très peu clémente mais avec un optimisme sans faille.

Voir la bande-annonce

 

Si les images du film n’apparaissent pas, cliquez sur l’une des deux flèches ci-dessous